Remonter

Géographie

Aménager pour répondre aux inégalités croissantes entre territoires français, à toutes les échelles en 3ème

Dans ce chapitre, le professeur a l’objectif de mettre en lumière les inégalités et les contrastes sur le territoire français et leur accentuation dans le contexte de mondialisation.

Certains territoires sont largement intégrés et connectés (en particulier les métropoles) alors que d’autres espaces (espaces de montagnes, îles…) sont moins bien desservis et plus éloignés du coeur l’activité économique française. L’étude des réseaux de transports et de leur organisation sur le territoire français permet de comprendre cela. 

Pourquoi et comment étudier le territoire français ? 

Le chapitre commence par une étude de cas menée à l’échelle locale (la région) qui vise à présenter les enjeux, acteurs, modalités d’un aménagement du territoire dans le domaine:

Le choix est fait par le professeur qui peut choisir un aménagement existant, en cours de réalisation ou projeté.

Les élèves mènent une démarche prospective. Ils doivent répondre à plusieurs questions simples sur cet aménagement afin d’en dégager les enjeux souvent plus complexes : pourquoi ? qui ? comment ? quand ?

L’étude de cas se prête particulièrement bien à un travail de recherche en groupe, une mutualisation en classe entière et une utilisation des ressources numériques.

Si l’aménagement est proche du collège, le professeur peut même organiser une visite sur place ou une rencontre avec les acteurs du projet.

L’essentiel est que les élèves s’approprient l’étude de cas et produisent des réalisations concrètes : croquis, schémas, cartes, interview avec les acteurs privés ou publics du projet après élaboration d’un questionnaire, débats…

La mise en perspective passe par le thème de l’étude de cas (transports / santé / environnement…) et a pour but de faire comprendre aux élèves les disparités entre les territoires ainsi que les grands axes structurants l’espace français. Elle est faite à partir de documents et des acquis des élèves.

Sont à connaître par les élèves : 

L’organisation du territoire à l’échelle nationale et ses contrastes.

Les élèves apprennent quels sont les territoires les plus dynamiques (littoraux, frontières, métropoles…) et la façon dont ils sont connectés, par des réseaux de transports performants, aux espaces européen et mondiaux.

Le professeur conduit l’étude à partir de cartes thématiques à différentes échelles : 

Carte TGV

Carte des réseaux de transports à grande vitesse TGV-LGV

Votre enfant doit être capable de décrire ces cartes, de bien les comprendre et d'en restituer les principales informations.

Pour cela, la dernière partie du chapitre est consacrée à l’élaboration d’un croquis de synthèse dont le titre pourrait être « L’organisation du territoire français : dynamiques et contrastes ».

Dans chaque manuel de troisième apparaît ce croquis de synthèse. Souvent le professeur l’adapte selon son cours et le fait faire à ses élèves en classe.

Un croquis de l’organisation du territoire français métropolitain et ultramarin est élaboré pour finir.

Il reprend les grands traits structurant l’organisation du territoire français :

 

L'organisation du territoire

Crédit @hgsempai.fr

Un exemple: l’agglomération parisienne, sa prédominance en France


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie