Remonter

Français

Dire l'amour : le lyrisme en 4ème

Votre enfant va découvrir des poèmes lyriques de différentes époques pour comprendre les nuances du sentiment amoureux et l’importance de ce thème dans la littérature et les arts. 

C'est quoi la poésie lyrique ?

Lyrisme en 4ème

Etymologiquement, l’adjectif lyrique s’applique à une poésie destinée à être chantée, accompagnée d’un instrument à cordes, la lyre, inventée par le dieu Apollon.

Le lyrisme, c'est aussi la très belle histoire d'Orphée que vous pouvez raconter à vos enfants. Orphée avait reçu de sa mère le don de la musique et des dieux une lyre. Mais Orphée perd Eurydice, sa bien-aimée, et descend aux enfers la chercher… 

Aujourd’hui, le terme « poésie lyrique » s’étend à l’ensemble des textes poétiques dans lesquels s’expriment les sentiments du poète, ses souvenirs, ses états d’âme.

Ce qui caractérise un poème lyrique c’est donc :

Le professeur fait lire des poèmes d’époques variées empruntés par exemple aux auteurs suivants :

Au Moyen Age : Rutebeuf, François Villon

Au XVIème siècle : Louise Labé, Joachim du Bellay, Pierre de Ronsard

Au XIXème siècle : Marceline Desbordes-Valmore, Alphonse de Lamartine, Victor Hugo, Gérard de Nerval, Alfred de Musset, Charles Baudelaire, Paul Verlaine,Arthur Rimbaud, Jules Laforgue

Au XXème et XXIème siècles : Charles Péguy, Anna de Noailles, Guillaume Apollinaire, Marie Noël, Jules Supervielle, Paul Eluard, Louis Aragon, Georges Schéhadé, François Cheng.

Les objectifs quand on étudie la poésie lyrique  

Les objectifs seront les suivants :

L’expression des sentiments est un des points essentiels du programme de 4ème. Ce n’est pourtant pas ce qui est le plus aisé pour des adolescents, tout est donc à faire, pour les aider à trouver des réponses à leurs questions : qu’est-ce que je suis en train de ressentir, comment puis-je le dire ? comment puis-je le comprendre ? Sans oublier de leur glisser à l’oreille que nous en sommes tous passés par là.

Coeur

Et si nous commencions avec ce mot qui dit tout, la vie, l’amour, le courage, la générosité, la sincérité… Le mot cœur !

Il suffit d’ouvrir un dictionnaire pour découvrir ou se souvenir de toute ces expressions qui utilisent le mot cœur : une opération à cœur ouvert, une affaire de cœur, faire la bouche en cœur, être de tout cœur avec quelqu’un, avoir le cœur sur la main, en avoir le cœur net…
 

Verlaine : un exemple de poète lyrique

Nombreux sont les poèmes de Verlaine qui sont des poèmes lyriques, ceux qui parlent de l’être aimé, bien sûr comme « Mon rêve familier » ou « L’Heure exquise ». Mais c’est aussi le cas pour « Chanson d’automne » qui offre un exemple poignant de l’expression des sentiments personnels, de cette mélancolie qui assaillait le poète qui se croyait sous l’influence néfaste de Saturne.

« Chanson d’automne »,
Paul Verlaine

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Le thème est celui de la fuite du temps et les répétitions de mots et de sons donnent à l’ensemble une musicalité évidente. Et Serge Gainsbourg ne s’y est pas trompé quand il cite Verlaine dans l’une de ses chansons, « Je suis venu te dire que je m’en vais». Au-delà de l’expression pure des sentiments,  on retrouve ici la caractéristique première de la poésie lyrique : une poésie chantée.

Ecrire de la poésie lyrique

Concernant les exercices d’écriture à pratiquer au cours de cette séquence, on pourra par exemple, proposer aux élèves d’écrire un poème lyrique à partir d’un vers, en respectant la mesure de ce vers, c'est-à-dire le nombre de syllabes, en établissant aussi un schéma de rimes à partir de ce vers, sans oublier bien sur les caractéristiques de la poésie lyrique. 

Voici des vers qui pourraient commencer le poème de votre enfant : 

A lui de devenir poète… 

Lire de la poésie lyrique 

il existe de nombreuses anthologies poétiques à destination des adolescents, qu’on trouve souvent dans les bibliothèques municipales et les CDI. 

A feuilleter, à lire un peu, encore et encore, au hasard, à voix haute, à apprendre, pourquoi pas, c’est l’occasion aussi d’enrichir sa culture personnelle et puis quand un poème nous plait vraiment, on le recopie avec sa plus belle écriture et on l’illustre, on le met en image avec un dessin ou un collage, à afficher ou à conserver dans sa propre anthologie commencée en 5ème. Et si on est plusieurs à le faire, c’est encore mieux !

Quelques visites lyriques 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie