Remonter

Physique-Chimie

Nouveau programme de physique-chimie en 5ème

Pour cette année encore, le jeune collégien voit apparaître cette nouvelle matière dans son emploi du temps en cinquième. Elle fait partie des sciences expérimentales, au même titre que les SVT, qu'il a commencées en 6ème. Certaines des notions abordées ne lui sont pas complètement étrangères puisqu'il étudiait déjà les « sciences » à l'école primaire.

En 5ème, les premières notions sur la matière (ses états et ses transformations), la mécanique, l'énergie (l'électricité) et les signaux (expériences purement qualitatives) vont être abordées. 

Mais au grand désarroi des élèves pas d'explosions ni de tests fumants au programme! 

Au travers de ces notions, il va apprendre à pratiquer une démarche d'investigation, ce qui signifie qu'il va observer, formuler des hypothèses, les valider (ou pas !), tout en manipulant, expérimentant et en exploitant les résultats de ses recherches.

Par exemple, à l'aide d'une lampe de poche (symbolisant le soleil), d'une balle de ping-pong (représentant la Lune) et d'une balle bleue (pour la Terre), il parviendra à comprendre pourquoi la Lune change d'aspect chaque jour, ainsi que le phénomène des éclipses.

La maîtrise de la langue française est capitale dans l'étude de la physique-chimie. Il est en effet nécessaire de s'exprimer d'une manière juste dans les comptes-rendus de travaux pratiques, d'utiliser un vocabulaire adapté (une ampoule ne « marche » pas et la neige ne se liquéfie pas...elle fond !).

Galilée condamné

L'enseignant peut aussi mettre à contribution ses compétences en langue vivante étrangère (lecture d'une notice explicative, visionnage d'une vidéo récupérée sur Youtube, le tout en anglais…).

L'aspect historique n'est pas à négliger : les connaissances scientifiques se sont construites progressivement, ont donné lieu à de nombreuses querelles, à des drames. Ainsi, Galilée a été condamné par l'inquisition romaine et assigné à résidence pour avoir dit que le Terre tournait autour du Soleil et sur elle-même.

Un peu d'histoire des sciences çà et là contribue à l'ouverture culturelle de nos jeunes scientifiques! C'est en étant curieux, en se posant des questions, en voulant améliorer le quotidien, rivaliser avec un autre chercheur et aussi parfois ... sans vraiment le chercher que de grandes découvertes et de grands progrès ont été faits. 
Qui est Blaise Pascal ? Comment ont été conçus les premiers thermomètres ? Volta présentant la première pile à Napoléon Bonaparte? La querelle entre Volta et Galvani sur le courant électrique ?… Voilà autant de questions passionnantes et qui mêlent histoire et sciences. 

Le progrès scientifique n'est fait que d'hypothèses qui sont validées ou pas par l'expérience. L'élève doit lui aussi en faire, expérimenter et conclure. C'est aussi en commettant des erreurs et en en prenant conscience qu'on progresse.

L'environnement en Sciences Physiques en 5ème

Cette discipline a aussi pour mission d'obliger l'élève à observer les règles élémentaires de sécurité, à respecter les consignes (la vaporisation de l'eau réalisée par 28 élèves ne donne pas droit à l'erreur!).

Enfin, notre mission est aussi de faire prendre conscience au futur citoyen qu'est votre enfant, qu'il a une responsabilité face à l'environnement (importance d'économiser l'eau, de ne pas rejeter les produits chimiques utilisés à l'évier, de collecter les piles usagées dans les bacs réservés à cet effet...).

Quelques idées à faire ensemble :


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie