Remonter

Physique-Chimie

Organisation et transformation de la matière en 5ème

Cette partie du programme va occuper le jeune scientifique pendant la moitié de l'année scolaire et sera traitée, selon le choix de l'enseignant, au début, en milieu ou en fin d'année.

Après un bref rappel de ce qui permet de reconnaître  les états de la matière (un solide, un liquide et un gaz vu au cycle 3), l'accent est mis sur les changements d'état.

Le thème de l'eau est idéal pour cela mais il est possible d'utiliser d'autres solides (par exemple, la stéarine entrant dans la composition des bougies).

Les états de la matière 

Le cycle de l'eau est un excellent moyen de montrer que ces phénomènes se déroulent au quotidien autour de nous.

Le cycle de l'eau

Cela peut être alors l'occasion de découvrir la météorologie en se familiarisant avec le vocabulaire utilisé (brume, brouillard, bruine, verglas, gelée, grêle, neige...), tout en sachant différencier l'état de l'eau dans chaque cas.

Les changements d'état, c'est-à-dire le passage d'un état à un autre, sont étudiés de façon quantitative, c'est-à-dire en mesurant quelques grandeurs telles que la masse, le volume, la température, le temps. Ce sera l'occasion pour l'élève de faire des relevés de températures et de temps, des graphiques et de se rendre compte que l'eau ne gèle ni ne fond instantanément ! 

La façon dont évolue la température lui permettra de faire la différence entre des corps purs et des mélanges.

Il constatera également que le volume change lors d'un changement, contrairement à la masse.

Il mesurera sa masse et son volume avant de la congeler ou de la faire fondre. Les unités des grandeurs mesurées (le litre, le gramme) ainsi que leurs conversions, déjà étudiées à l'école primaire, doivent être revues et complètement maîtrisées. Combien d'élèves de troisième ne savent pas convertir des grammes en kilogramme ? Beaucoup trop…

C'est le moment ou jamais de sortir, dans votre cuisine, la balance, le verre doseur, le paquet de sucre, diverses bouteilles de contenances différentes : si votre enfant ne comprend pas, il doit manipuler et prendre conscience de la masse et du volume des objets… quelle que soit la méthode utilisée.

La notion de pression atmosphérique sera abordée, avant d'être approfondie en 4ème : c'est elle qui permet de comprendre pourquoi les aliments cuisent plus vite dans un autocuiseur et moins rapidement que prévu en station de montagne

Vous pouvez par exemple réaliser l'expérience suivante : cuire des pâtes en altitude. Vous remarquerez avec votre enfant que le temps de cuisson des pâtes ou du riz indiqué sur le paquet est insuffisant !

Découverte de la notion de molécule 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie