Remonter

Brevet

Brevet 2016 de français

Voici quelques remarques pour amorcer la discussion entre vous et votre enfant ... et pour rassurer si besoin. 

Si vous n'avez pas vu le sujet, il est ici

Le texte choisi cette année est extrait assez long de l’autobiographie de Maurice Genevois, intitulé Ceux de 14 dans lequel il raconte son expérience de soldat de la première guerre mondiale. Voici un extrait du texte donné :

« C’est très long quand on ne voit même pas la fumée de sa pipe, quand l’homme qui est tout près n’est plus qu’une masse d’ombre indistincte, quand la tranchée pleine d’hommes s’enfonce dans la nuit, et se tait. Sous les planches, les gouttes d’eau tombent, régulières. Elles tombent, à petits claquements vifs, dans la mare qu’elles ont creusée. Une…Deux…Trois…Quatre…Cinq…Je les compte jusqu’à mille. Est-ce qu’elles tombent toutes les secondes ?... Plus vite : deux gouttes d’eau par seconde, à peu près ; mille gouttes d’eau en dix minutes… On ne peut pas en compter davantage.
On peut, remuant à peine les lèvres, réciter des vers qu’on n’a pas oubliés. Victor Hugo ; et puis Baudelaire ; et puis Verlaine ; et puis Samain... 
(…) Je vais m’en aller. Il faut que je me lève, que je marche, que je parle à quelqu’un. »

Sur les questions 

Les huit questions de compréhension invitent le lecteur à préciser la situation du narrateur puis à voir comment le texte crée un effet d’obsessioncomment le lecteur perçoit l’écoulement du temps et comment il comprend la dernière réaction du narrateur. Enfin, il est demandé aux élèves de s’imaginer en réalisateur ou réalisatrice de film et de proposer une adaptation de cette scène au cinéma.

Espérons que les élèves auront été attentifs au barème de points. Puisqu’il y a peu de questions, on attend des candidats des réponses précises, développées et correctement rédigées. 

Un exemple : la question 5 

Comment ressentez vous l’écoulement du temps dans ce texte ? Quels indices confirment cette impression ? 

Indices est au pluriel et la question est sur 2 points, on attend donc plusieurs indices avec des citations du texte (« c’est très long », « depuis des heures », « éternel », les points de suspensions, le décompte) et un parallèle entre les gouttes qui coulent et le temps qui s’écoule. 

En lien avec le programme d’histoire, ce sujet fait avant tout appel à la compréhension du texte lu - et il n’était pas simple - ainsi qu’à la capacité des élèves à aller chercher les informations nécessaires pour justifier un ressentit, une impression. C’est un sujet très littéraire qui repose beaucoup sur l’interprétation, avec très peu de repérage. 

Une seule question grammaticale 

Quel est le temps verbal dominant dans le texte ? Quel est l’intérêt de son emploi dans le récit ?

Et le temps dominant n’était autre que le présent. 

Et "dégouttelante" ? 

« Dégouttelantes » : comment ce mot est-il construit ? Quel sens lui donnez-vous ?

Est-ce que le mot vous aurait inspiré? D'après vous, cela veut dire quoi? Et qu'en a pensé votre enfant ? A votre avis, est-ce qu'il est dans le dictionnaire ? Ou est-ce une invention de l'auteur? Et pourquoi? 

La réécriture 

Réécrivez le passage suivant en commençant par « Il se demandait d’où venaient… » et en faisant toutes les modifications nécessaires :

Il se demandait d’où venaient toutes les gouttes qui tombaient devant lui, et mêlées à la boue enveloppaient ainsi ses jambes, ses genoux et le glaçaient jusqu’au ventre»

8 modifications donc, sans oublier le point final qui remplace le point d’interrogation dans le discours indirect. 

La dictée

Quelques difficultés : 

Le sujet de rédaction


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie