Remonter

Français

Le personnage de roman du 17e siècle à nos jours

Les élèves ont étudié bien des romans depuis le début de leur scolarité, c’est souvent le genre de livre qui leur est le plus familier. 

Le personnage de roman 

En seconde, ils ont travaillé plus particulièrement sur le roman réaliste ou naturaliste, c’est-à-dire autour d’une esthétique particulière et d’une certaine vision de la société et des possibilités du genre romanesque.

Rappelons qu’un roman relève de la fiction, comme une nouvelle ou un conte, mais,  à la différence de ces deux autres genres de récits, il permet une intrigue complexe et des personnages complexes. 

Le programme de 1ère invite à centrer l’étude autour de la notion de personnage, et donc à s’interroger à la fois :

Rappelons en préambule tout de même que si la lecture de roman est liée en cette année de Première aux épreuves du bac, on espère qu’elle sera aussi source de plaisir pour votre enfant !

Van Gogh

Vincent Van Gogh

Attention, attention… tout personnage de roman n’est pas un héros de roman !

Dans un premier temps, il est nécessaire de mettre en perspective les caractéristiques du personnage de roman dans l’histoire littéraire.

Vérifiez que votre enfant fait bien la différence entre héros et personnage de roman… Personnage principal (protagoniste) ou bien personnage héroïques. Par exemple, si Bardamu est bien le personnage principal de Voyage au bout de la nuit, on ne peut pas dire qu’il en soit le héros !

Comment passe-t-on des héros chevaleresques du roman médiéval, de champions cumulant toutes sortes de qualités physiques et morales, aux personnages modernes cumulant eux toutes sortes de problèmes ?

Les manuels proposent généralement des groupements de texte mettant en valeur les grandes étapes de l’évolution du personnage romanesque. On peut proposer aux élèves de classer les personnages étudiés ou croisés lors de lectures personnelles en différentes catégories :

Vous pouvez discuter avec votre enfant de ces notions. Qu'est-ce qu'est pour lui un héros aujourd'hui ? Et quelles sont ses qualités ? Et c'est quoi un anti-héros ? ... 

Quelques ressources en ligne sur le roman 

Le site http://www.lemonde.fr/revision-du-bac/annales-bac/francais-premiere/le-personnage-de-roman-du-heros-a-l-anti-heros_1-fra-02.html rappelle les grandes lignes de l’évolution du personnage.

A l’adresse suivante une fiche bien construite sur : 

Enfin des personnages comme Mme Bovary, Jean Valjean, Bel-Ami, etc doivent être connus ! Les personnages croisés lors des lectures de collège sont aussi très intéressants : Robinson et Vendredi, d’Artagnan et Milady, Dr Jeckyll et Mr Hyde…

Quelles informations mettre sur une fiche à propos d’un personnage ?

La fiche, axée autour du personnage, doit rappeler :

Evidemment, plusieurs personnages d’un même roman peuvent faire l’objet d’une fiche !

La page du site magister rappelle quelques clefs pour aborder l’étude du personnage.

Retrouvez enfin ici un fichier méthode qui me sert de support en cours avec les élèves pour apprendre à faire une fiche sur un roman et un personnage. 

Quels romans étudier ?

Le professeur peut choisir d’étudier un classique, qui permet et la découverte des codes romanesques d’une époque et la découverte d’un livre que peu d’élèves auraient lus par eux-mêmes. L’élève découvre alors Balzac, Stendhal ou Zola.

Il peut aussi choisir d’étudier un roman contemporain pour s’appuyer sur les impressions de lecture des élèves, qui auront moins besoin de clefs théoriques pour en percevoir le sens.

De plus en plus de candidats présentent des œuvres du XXIe siècle au bac, comme Réparer les vivants de Maylis de Kerangal ou La porte des enfers de Laurent Gaudé.

Quelle que soit l’œuvre choisie, elle propose un récit mettant en scène des personnages et à travers eux une certaine vision de l’homme et de la société.

Tout roman est donc bon à étudier et à lire !

Pour avoir une vue d’ensemble sur le personnage de roman, il est bon d’en connaître plusieurs. Or l’année de première est bien chargée et ne permet pas forcément de lire tous les classiques ! ce qui n’est d’ailleurs en aucun cas attendu par les examinateurs !

En revanche, on attend que les élèves connaissent les grandes étapes de l’histoire du roman et sachent qui sont Flaubert, Hugo, Maupassant et Zola ! Pas question de se lancer dans l’intégrale de leurs œuvres dans la Pléiade, on peut choisir quelques extraits significatifs, étudiés en classe ou proposés dans tous les manuels. 

Zola par Manet

Zola par Manet

Quelles lectures personnelles en 1ère?


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie