Remonter

CE1

Education Physique et Sportive au cycle 2

L’éducation physique et sportive (EPS) est essentielle pour le développement  de  la vie personnelle et collective  des élèves. Votre enfant aura 3 heures par semaine d'EPS. 

L’éducation physique et sportive est fortement liée au plaisir. Cette combinaison de l’effort et du bien-être permet aux élèves de développer de bonnes habitudes de pratiques et d’entretien de soi, et ainsi de mieux gérer leur santé en dehors de l’école et dans leur avenir.

Au cours des activités physiques, sportives ou artistiques, les élèves découvrent également que les règles doivent être  respectées.

Ils  font l’expérience des grandes valeurs du sport qu’ils apprennent à partager pour mieux vivre ensemble :

Lors des séances d’EPS, il arrive que le professeur accueille des élèves en situation de handicap ou à besoins particuliers, scolarisés dans une autre classe pour les autres enseignements. Cette intégration incite les élèves à respecter toutes les différences. 

Votre enfant va suivre un parcours de formation dans quatre domaines complémentaires :

Les activités physiques sportives et artistiques (APSA) choisies par les enseignants sont fonction des ressources de l’établissement, des équipements et matériels disponibles et des caractéristiques des élèves. Le professeur des écoles est habilité à enseigner l’EPS. Toutefois, dans certaines écoles primaires, l’enseignement de l’éducation physique est réalisé par des professeurs spécialisés.

En plus des cours hebdomadaires d’EPS, l'association sportive du collège propose à tous les élèves qui le souhaitent, de prolonger leur pratique physique dans un cadre associatif, sous forme d’entrainements à la pratique et très souvent aussi sous forme de compétitions qui ont lieu en dehors du temps scolaire. Le professeur d’EPS informe les élèves en début d’année des activités proposées et organise ensuite les inscriptions. 

Produire une performance maximale mesurée à une échéance donnée 

Il s’agit pour les élèves de transformer des actions motrices spontanées comme courir, sauter, lancer, en actions motrices maitrisées. 

Par exemple, pour la course, le professeur de cycle 2 pourra proposer le jeu des lions et des gazelles à ses élèves.
Un élève est gazelle, elle est poursuivie par un lion. A trois mètres de distance, au signal, le lion doit rattraper une gazelle qui fuit droit devant (en espace libre ou en couloir) sur une distance de vingt mètres, jusqu’à la ligne d’arrivée.
Grâce à ce jeu, les élèves apprennent à réagir à un signal, à regarder droit devant eux quand ils courent, à courir en ligne droite et le plus vite possible.

Les enfants s’initient au dépassement de soi à donner le meilleur de soi-même pour obtenir le meilleur résultat.

Lancer un ballon

Adapter ses déplacements à différents types d’environnement 

Les élèves apprennent à se déplacer en adaptant leur comportement à des conditions inhabituelles. Il peut s’agir d’un environnement différent (par exemple, passer de la cour de récréation à un terrain vallonné pour une activité à bicyclette, nager dans un bassin extérieur et non plus intérieur) ou d’un environnement moins familier et plus éloigné (effectuer une course d’orientation en forêt à l’occasion d’une classe transplantée, ou pratiquer le ski à l’occasion d’un séjour à la montagne). 

Les élèves sont capables de prendre conscience d’un éventuel risque tout en respectant les règles essentielles de sécurité et d’aider autrui si cela est nécessaire. Par exemple, lors d’une activité de gymnastique acrobatique, un enfant peut aider un autre à grimper sur deux autres enfants pour faire une pyramide.

S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique

L’enjeu de formation majeur des activités artistiques est de développer la capacité́ de créer, d’apprendre à s’exprimer avec son corps, de s’engager dans des situations acrobatiques et de synchroniser ses actions avec celles des autres enfants. 

En début de cycle 2, les élèves reproduisent une séquence simple d’actions que leur montre leur professeur et au fil des années,  ils apprennent à composer eux-mêmes leur prestation qui sera de plus en plus évoluée et coordonnée.

En fin de cycle 2, les élèves s’attachent relever des challenges, se dépasser pour se lancer dans des figures plus compliquée. Ils ajoutent une touche esthétique à leur prestation.  Un challenge pourra par exemple être de tenir en équilibre sur un pied ou de porter un enfant à deux.

EPS au cycle 2

Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel

Il s’agit ici d’initier les élèves à la pratique du sport collectif ou inter-individuel (entre deux élèves):

Ces pratiques sportives jouent un rôle important dans l’éducation à la citoyenneté. Progressivement, les élèves apprennent à comprendre le but d’un jeu, ils acceptent de s’opposer à une équipe et comprennent le principe de la coopération. Ils prennent conscience que l’objectif est de gagner collectivement. Ils doivent jouer en respectant les règles du jeu et de sécurité. 

EPS cycle 2

Des exemples de jeux 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie