Remonter

Français

Comprendre et interpréter un texte littéraire au cycle 3

La lecture-compréhension de l'écrit au cycle 3 est essentielle. Lire un texte, c'est avant tout le comprendre et être capable d’en retirer les informations essentielles. 

Comprendre un texte littéraire 

Comprendre un texte littéraire, c’est être capable d’imaginer l’histoire dans sa tête, de se représenter les lieux, les personnages, l’univers du récit et d’en retrouver les informations essentielles : de quoi parle-t-il ? Qui sont les personnages en présence ? Quelles relations ont-ils dans l’histoire ? 

Interpréter un texte littéraire au cycle3

Certaines informations sont écrites en toutes lettres, on dit qu’elles sont explicites.
Ex : Le chien se pelotonne au coin du feu.
D’autres ne le sont pas : elles sont sous-entendues et doivent être déduites du texte lui-même. On dit qu’elles sont implicites.
Ex : Je regardais l’animal qui aboyait à l’arrivée de chaque visiteur.  
On ne nous dit pas que c’est un chien mais on le comprend avec le verbe « aboyer ».

On ne demande surtout pas à votre enfant d’inventer des réponses mais de déduire ces informations implicites du texte lui-même.

Il va apprendre à tisser des liens entre les informations en s’appuyant sur ses connaissances de la grammaire, du vocabulaire, des mots de liaison, sur la logique de l’histoire, sur son bon sens.

Il s’entraîne à repérer les différentes façons de désigner un personnage : par son nom « le chien », un pronom « il » ou un groupe nominal « un sac à puces » pour ne pas perdre la cohérence du texte.

Il peut également s’appuyer sur ses connaissances des temps verbaux (présent/passé/futur) ou des mots de liaison (indicateurs de temps et de lieux, connecteurs logiques).

S’il bute sur des mots inconnus qui l’empêchent de comprendre le texte, il doit avoir le réflexe, avant d’ouvrir son dictionnaire, de s’aider du contexte pour résoudre la difficulté, en relisant le passage pour en chercher le sens général.

Au cycle 3, pour aider votre enfant à mieux comprendre les textes littéraires, il apprend également  à identifier les caractéristiques principales de chaque genre :

Ainsi, lorsqu’il identifie le genre d’un nouveau texte, il fait appel à ses connaissances antérieures de lecture et se posent les bonnes questions.

Par exemple, s’il reconnaît une fable, il sait quels types de personnages sont mis en scène, quel genre de relations ils entretiennent. Il a le réflexe de se rechercher à qui s’adresse l’auteur et dans quel but, etc.

N’hésitez surtout pas à poursuivre les entraînements effectués en classe. Choisissez un court extrait de texte, faites-le lire à votre enfant puis interrogez-le en organisant les questions de façon progressive ; d’abord des questions aux réponses explicites puis des questions dont les réponses doivent être déduites du texte.
Pour cette deuxième série de questions, vérifiez, qu’en plus de faire appel à son bon sens, il a appliqué la stratégie élaborée en classe et qu’il est parvenu à repérer les indices utiles parmi :
- les indicateurs de temps qui aident à comprendre la chronologie des événements (tout à coup, puis, enfin…),
- les indicateurs de lieux qui aident à comprendre le lieu décrit et le lieu de l’action (ici, là-bas, au-dessus…),
- le vocabulaire utilisé qui aide à comprendre le thème de l’extrait.

Interpréter un texte littéraire

Une fois qu’il a compris le texte et qu’il est capable de reformuler les informations, votre enfant peut ensuite l’interpréter, c’est-à-dire comparer son point de vue (son « interprétation » personnelle) à celui de ses camarades, dans le cadre d’un débat par exemple (« Qu’a voulu dire l’auteur ? Pour quelle raison ? etc. »). 

Comprendre un texte littéraire au cycle3

Les élèves apprennent à préparer des temps d’échanges autour des textes qu’ils lisent.  

La lecture individuelle (ou collective à voix haute) a permis à chacun de se faire une idée de ce que raconte le texte. Les  débats permettent de confronter les avis, d’encourager votre enfant à s’exprimer et à argumenter sur le sens du texte.

Pour certaines lectures de textes littéraires, l’enseignant doit veiller à montrer que toutes les interprétations ne sont pas possibles et que certaines amènent à des contre-sens sur le texte ou des contradictions. On veille à ne pas trahir  le sens du texte : telle interprétation est-elle autorisée par le texte ? Contraire au bon sens ?

Vous pouvez consulter les fiches : 

Parfois votre enfant est encouragé par son enseignant à réagir à ses lectures par écrit et à en conserver une trace écrite avec la tenue d’un carnet de littérature/lecture, ou en créant une anthologie personnelle (recueil de leurs textes préférés).

Si vous vous rendez-compte que l’enseignant de votre enfant ne l’incite à conserver une trace de ses lectures ou à réagir de façon personnelle à ses lectures, n’hésitez pas à vous y substituer ! Voir la fiche Créer un carnet de lecture au cycle 3

Quels textes littéraires votre enfant étudie-t-il au cycle 3 ?


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie