Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

SVT au cycle 4

Le corps humain et la santé

Dans ce dernier thème, il s’agit de se recentrer sur nous, les êtres humains. 

Nous allons partir à la découverte de cette fantastique machine qu’est le corps humain, au travers de l’étude de :

Cette étude intervenant après celle des végétaux et d’autres animaux (eh oui, je vous rappelle que nous en sommes !), nous pourrons réinvestir nos connaissances et faire des comparaisons.

Important aussi : les points santé, indispensables dans l’éducation de futurs citoyens responsables !

L'effort physique

La réalisation d’un effort physique implique de nombreux organes.

Aux premiers rangs desquels se trouvent les muscles.

Sans eux pas de mouvements ! Ce sont leurs contractions qui nous permettent de bouger. Les réactions chimiques qui se produisent à l’intérieur des cellules musculaires sont les mêmes que celles que nous avons vues dans la partie 2, lorsque nous avons traité de la respiration cellulaire.

Si ce n’est que lors d’un effort, les cellules musculaires consomment plus de nutriments et de dioxygène.

Comment vont-elles faire pour se les procurer en plus grandes quantités ?

Ce sera grâce à l’augmentation du rythme respiratoire : c’est le nombre d’inspirations et d’expirations réalisées en une minute. Le principe de la respiration chez l’Homme est le même que chez le poisson par exemple, sauf que nous n’avons pas de branchies, mais des poumons. Grâce à la respiration, le sang se trouve enrichi en O2.

Les nutriments proviennent, comme chez les autre animaux, de la digestion des aliments. Ils gagnent le sang une fois la digestion achevée.

C’est grâce au cœur si le sang circule dans les vaisseaux sanguins et donc que les cellules reçoivent leur nourriture. Lors d’un effort, celui-ci bat plus vite : on dit que le rythme cardiaque augmente. De cette façon, les cellules et surtout celles  des muscles sont davantage approvisionnées.

Les mouvements , que nous réalisons lors d’un effort physique, sont sous le contrôle du système nerveux.  Il fonctionne de la façon suivante : 

Réseau Canopé

Le fonctionnement du système nerveux humain
Source @RéseauCanopé

Le mouvement répond,  le plus souvent, à une stimulation extérieure à l’organisme, qui est captée par un récepteur, en général un organe des sens :

Ce stimulus est transmis via un nerf sensitif, composé de cellules nerveuses (=neurones) aux centres nerveux (=cerveau et moelle épinière).

Les données sont analysées et une réponse envoyée aux muscles, via un nerf moteur, permettant la réalisation du mouvement approprié à la situation.

Le message nerveux est un message électrique. Il passe d’un neurone à l’autre au niveau de synapses,  grâce à de molécules chimiques appelées neurotransmetteurs.

Capture d’écran 2018-03-26 à 15.06.22

La transmission synaptique
Source @Wikipedia

A = Message nerveux (neurone présynaptique)
1 = Vésicule
2 = Exocytose du neurotransmetteur
3 = Neurotransmetteur recapturé
4 = Synapse
5 =  Récepteur 
B = Message nerveux   (neurone postsynaptique)

Pour être davantage performant, lors de la pratique d’une activité physique, il est préférable de :

Evitez alcool, tabac, produits dopants et drogue : ces substances sont dites psycho-actives, car elles perturbent la transmission du message au niveau des synapses, modifiant notre perception de l’environnement et engendrent une dépendance.

Les micro-organismes et nous

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous