Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Histoire

Le projet d’une Europe politique depuis le Congrès de la Haye

Cette étude permet de comprendre comment la construction européenne est à l’origine d’une nouvelle forme de gouvernance en Europe et comment celle-ci a pu remettre en question des compétences de l’Etat-nation.  

Une définition de la gouvernance européenne

Extrait du site Géoconfluences 

"Le débat sur la gouvernance européenne, lancé par la Commission dans son Livre blanc de juillet 2001, concerne l'ensemble des règles, des procédures et des pratiques ayant trait à la manière dont les pouvoirs sont exercés au sein de l'Union européenne. L'objectif consiste à adopter de nouvelles formes de gouvernance qui rapprochent davantage l'Union des citoyens européens, la rendent plus efficace, renforcent la démocratie en Europe et consolident la légitimité de ses institutions. (…). Cette gouvernance est censée résider dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques meilleures et plus cohérentes associant les organisations de la société civile aux institutions européennes. (…)."

Quelle Europe et pourquoi ?

Le Congrès de la Haye, en 1948, jette les bases de la construction européenne (Communauté économique européenne puis Union européenne), dont les grands principes, 3 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, sont :

Les grandes étapes de la construction européenne sont étudiées, en voici quelques exemples :

Ces différents traités créent une organisation continentale inédite et unique au monde, à la fois économique mais aussi politique. C’est en effet un espace de libre circulation des biens et des personnes (espace Schengen), qui fonctionne grâce à des institutions politiques, dont certaines sont élues (Parlement européen) et qui prennent des décisions qui s’imposent aux Etats composant l’Union européenne.

Cette étude rappelle également les grandes étapes de l’élargissement de l’Union européenne, c’est-à-dire de l’adhésion de nouveaux pays, celles-ci ont été permises, pour certaines, après la disparition progressive des dictatures et du bloc soviétique. 

Enfin, sont évoqués les débats suscités par la construction européenne, et notamment celui confrontant :

partisans de la poursuite d’une Europe politique

favorables eux à une Europe des nations excluant toute ingérence supranationale (décisions prises par l’UE se plaçant au-dessus de l'Etat). 

Des conseils pour travailler la question de l'Europe 

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous