Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Géographie

Une ville mondiale (Etude de cas)

Cette étude de cas d’une ville mondiale propose d’aborder la question des territoires dans la mondialisation, le choix de la ville est laissé libre au professeur. 

Quelque soit la ville étudiée il s’agit de montrer que certaines villes sont des espaces moteurs dans le processus de la mondialisation. 

Elles sont, pour les plus puissantes, situées dans les pays du Nord ; c’est le cas de New York, Londres, Tokyo, Paris, Séoul, Singapour, mais certaines comme Shanghai, Beijing, Sao Paulo sont localisées dans des pays émergents

Des espaces de concentration

Les villes mondiales sont des espaces de concentration humaine, certaines sont qualifiées de mégapole puisqu’elles accueillent au moins 10 millions d’habitants.

La concentration d’activités appartenant au tertiaire supérieur (bourses internationales, services financiers aux entreprises, logistiques, information, formation et enseignement supérieur, métiers de la création culturelles et artistique…) est la principale caractéristique des villes mondiales, mais on y trouve également des activités productives industrielles diversifiées.

La concentration des activités, et donc des emplois, en font des espaces de concentration de richesse qui se distinguent des autres espaces de production, par exemple, le revenu par habitant de Shanghai est 4 fois supérieur à la moyenne chinoise.

Des villes connectées qui s'adaptent

Les villes mondiales sont également des espaces disposant d’infrastructures de transports internationaux performants.

Les aéroports doivent permettre des connexions rapides avec le reste du monde et en particulier avec les autres villes mondiales.

Plusieurs villes mondiales ont aménagé de grands ports situés sur les principales routes maritimes. Les plus grands ports sont désormais situés en Asie : à Shanghai, Singapour, Busan ou encore Hong Kong. 

Les villes mondiales sont en constante transformation, chacune cherchant à accroitre ses performances et à attirer capitaux, actifs hautement qualifiés, touristes.

Ainsi, même si chacune des villes mondes préservent son identité, liée à son histoire, ses activités, son site, sa situation, on y retrouve, systématiquement, des espaces de plus en plus spécialisés et connectés au système-monde :

Les aménagements des axes de transports (routes, rail, fleuves…) ont également comme objectifs de connecter les villes aux espaces régionaux et nationaux (arrière pays ou hinterland) qui constituent des espaces de productions, des réserves énergétiques, des bassin de main d’œuvre, mais également des marchés de consommation. 

Aux impacts parfois négatifs

La transformation des villes mondes ont souvent des conséquences négatives que les autorités des villes ont parfois des difficultés à gérer.

La très forte attractivité des villes entraine une densification des centres urbains, une saturation des transports mais également un étalement de la ville dans l’espace, produisant des effets parfois désastreux :

Les autorités des villes tentent parfois de limiter ses impacts en aménageant des villes nouvelles devant fixer activités et populations.

D’autre part, les villes mondiales sont des espaces où les inégalités sont très marquées dans la mesure où elles attirent des actifs hautement qualifié mais également les personnes issues des catégories sociales les plus modestes attirées par les lumières de la ville.

Là encore, les autorités de la ville parviennent rarement, quand elles le désirent, à réduire ses inégalités.

IMG_9441

 

Des conseils pour maîtriser cet étude de cas 

Cette étude de cas doit être utilisée dans cette composition : L’inégale intégration des territoires dans la mondialisation.

Il est également judicieux de l’utiliser comme exemple dans d’autres compositions, celles proposées, notamment dans le thème 3 (dynamiques géographiques des grandes aires continentales) : « Etat-Unis-Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales », à condition, bien entendu, d’avoir étudié une ville des Etats-Unis ou du Brésil…

Des lectures 

Dans la collection Atlas/mégapoles aux éditions Autrement, plusieurs ouvrages richement cartographiés permettent une étude précise de villes mondiales : New YorkParisSéoulMexicoMoscouShanghai.

Une série d’articles très intéressants sur des exemples de villes-centres, lieux hyper connectés de la mondialisation qui se caractérisent par une très forte sociabilité entre les individus à l’échelle de la ville mais aussi à l’échelle mondiale sur Eduscol

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous