Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Sciences

Le déterminisme du sexe chez l’Homme

Voilà un thème qui intéresse les élèves de 1re ! 

Il est ici question de la façon dont se mettent en place les sexes masculin et féminin au cours du développement embryonnaire. C’est également dans cette partie du cours qu'est abordée la question de l’identité sexuelle

Le déterminisme génétique du sexe

Dans cette partie il est souvent nécessaire de faire quelques rappels de génétique, alors rappelons quelques définitions : 

Chaque cellule possède 23 paires de chromosomes dont une paire de chromosomes sexuels.

Il faut donc distinguer le sexe génétique (celui que l’on connait en étudiant les chromosomes) et le sexe phénotypique (celui que l’on connait en regardant les caractères d’une personne).

Le sexe phénotypique peut être distingué à plusieurs échelles :

L’étude de caryotype permet de distinguer les chromosomes sexuels :

Comment est déterminé ce sexe génétique lors de la fécondation ?

Les cellules reproductrices ont la particularité de ne posséder qu’un seul chromosome de chaque et non une paire comme le montrent les caryotypes ci-dessous.

Les deux caryotypes possibles pour un spermatozoïde sont les suivants :

caryotype X

caryotype Y

Pour l’ovule un seul caryotype est possible 

caryotype X

L’observation de ces documents permet de comprendre comment est déterminé le sexe de l’enfant.

L’ovule apporte forcément un chromosome sexuel X, c’est donc le spermatozoïde qui réalisera la fécondation qui déterminera le sexe de l’enfant selon qu’il contienne un X ou un Y. 

L’étude de différentes anomalies chromosomique permet de mettre en évidence le rôle primordial du chromosome Y dans l’établissement du sexe masculin.

Caryotype Apparence  Appareil reproducteur
45 XO Féminine Ovaires atrophiés
47 XXX Féminine Ovaires fonctionnels
47 XXY Masculine Testicules non fonctionnels (Syndrome de Klinefelter)
47 XYY Masculine Testicules fonctionnels

L’absence de Y conduit toujours à la différenciation féminine.

De même la présence du chromosome Y conduit, quel que soit le nombre de X, à la différenciation masculine.

Comment expliquer cela ?

Le chromosome Y porte les gènes indispensables à la mise en place du sexe masculin : gène SRY (sex-determining Region of Y) ainsi que des gènes intervenants dans la production des spermatozoïdes.

Les chromosomes X et Y ont également des gènes communs.

Le déterminisme hormonal du sexe

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous