Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Méthodologie primaire

Comment poser correctement une soustraction?

La soustraction fait partie des 4 opérations à maîtriser à la fin de l’école primaire. 

A quoi sert la soustraction ?

On l’utilise dans trois cas : 

 

 

C’est le sens de « enlever ». On calcule combien il reste.

Exemple : au début de la récréation, Paul avait 16 billes, il en a perdu 5.
Combien lui en reste-t-il ?
16 – 5 = 11
Il lui reste 11 billes.

C’est le sens de calculer un « écart ». On calcule une différence.

Exemple : dans la classe de CE1A, il y a 26 élèves, dans la classe de CE1B, il y a 32 élèves.
Combien d’élèves en moins y a-t-il en CE1A ?
32 – 26 = 6
Il y a 6 élèves de moins en CE1A.

C’est le sens de « pour aller à… ». On calcule une différence (écart entre ce dont nous avons besoin et ce que nous avons).

Exemple : la maîtresse a 24 cahiers mais il y a 29 élèves dans la classe. Combien de cahiers lui manque-t-il ?
29 – 24 = 5 (on peut aussi raisonner en se posant la question 24 pour aller à 29 ?)
Il lui manque 5 cahiers.

Quand commence l’apprentissage de la soustraction ?

La lecture est réservée à nos abonnés

Vous êtes abonné ? Identifiez-vous
  • Prolongez votre lecture pour 1€
    Acheter cette fiche
  • Abonnez-vous à partir de 5€/mois Découvrir nos offres