Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Le français au Bac

Oral du Bac de français

E.A.F - Epreuves Anticipées de Français : terme officiel désignant le « bac de français ».

Il a lieu à la fin de l’année de 1ère, en deux temps : une épreuve écrite puis une épreuve orale.

Coefficient 5  

Coefficient 5 pour tous les élèves

En quoi consiste l’épreuve orale ?

L’épreuve comprend deux exercices, noté respectivement sur 12 et 8 points.

A quoi sert la fameuse liste de bac ?

Chaque professeur élabore pendant l’année la fameuse liste de bac, qui récapitule les textes étudiés et les activités proposées à la classe. Cette liste est maintenant encadré par un programme

Les examinateurs reçoivent les listes des candidats qu’ils interrogeront dès le début du mois de juin.

iStock_73610113_SMALL

Pas question d’entendre de la part des candidats que tel ou tel texte de la liste n’a pas été travaillé ! Ils ne découvrent pas le document le jour J, les élèves ont connaissance de ce que contient la liste et ont eu le temps de se préparer à l’épreuve.

Cette liste est un document que votre enfant a à sa disposition tout le temps de l’épreuve, préparation comprise, tout comme l’ensemble des textes étudiés, sans ajout de notes explicatives évidemment !

Pour aider votre enfant à se préparer à l’oral, il faut s’appuyer sur cette liste.

Vous pouvez lui demandez de justifier l’intérêt de tel ou tel texte dans une séquence, ou ce qu’il répondrait aux problématiques formulées par le professeur ou encore de justifier quel texte lui a semblé le plus intéressant ou s'il a aimé telle ou telle lecture.

Comment se passe l’exercice de l'explication de texte ?       

Quand votre enfant entre dans la salle, l’examinateur annonce sur quel texte porte l'explication (en précisant éventuellement, si le texte fait plus de 20 lignes, le passage choisi) et l'examinateur annonce la question de grammaire

Vient le temps de préparation...

L'élève ne part pas de zéro puisque le texte que l'examinateur lui demande d'étudier est un texte qu'il a étudié et travaillé en classe avec son professeur. Il n'y a donc aucune surprise. Si votre enfant a travaillé tous ses textes, il n'y aura aucun problème. 

Il faut donc bien maîtriser le cours !!!

Puis il devra se pencher sur la question de grammaire qui n'est pas à négliger puisqu'elle compte pour 2 points. 

Comme à l’écrit l'explication s’organise en plusieurs temps : situation, lecture, explication.  

L’élève doit commencer par situer le texte étudié dans l'oeuvre ou le parcours associé ainsi que dans son contexte historique et littéraire (époque, mouvement littéraire de l’auteur). Votre enfant montre ici ses connaissances.

Quand il a donné tous les éléments nécessaires à la compréhension du texte, il lit le passage. On attend une lecture expressive, qui mette en valeur les formules clefs du texte. Votre enfant fait entendre, par une lecture expressive, ici qu'il a compris le sens du texte. 

Situation du passage et lecture sont évaluées et rapportent 2 points. 

Le développement clarifie le sens du texte. L’élève doit montrer qu’il a compris ce qui faisait l’intérêt du passage étudié. C’est d’ailleurs une bonne question à se poser pendant l’année : pourquoi ce texte précisément ? pourquoi le professeur l’a-t-il choisi ? quel est son lien avec le thème étudié ?

Le propos doit être justifié par des citations courtes et précises, et par l’analyse de procédés d’écriture comme le choix du point de vue, la structure du passage, le temps des verbes, les figures de style, le lexique, etc.

L’explication doit apparaître non pas comme une suite d’impressions de lecture «  je sens que », « j’ai l’impression que », « c’est comme si… » mais comme une démonstration : « tel procédé indique que ».

L'étude linéaire est notée sur 8. 

C'est une question qui porte sur le texte (analyse syntaxique d'une partie de phrase... ). 

La question de grammaire est notée sur 2 points. 

Il y a peu d’occasion pendant les cours pour les élèves de se livrer à l’exercice en temps réel, or rien ne vaut la pratique pour améliorer ses compétences d’orateur !

Vous pouvez donc jouer un rôle précieux en tenant le rôle d’auditeur. Nul besoin d’être un spécialiste de la littérature pour évaluer la qualité de la lecture, la clarté du propos et la durée de l’exposé ! Vos remarques de parents – incompréhension de tel ou tel point, identification d’un tic de langage, mauvaise gestion du temps – sont nécessaires pour progresser.

Comment se passe l’entretien ?

En principe l’entretien porte sur une oeuvre choisie par votre jeune. 

Il doit la présenter de manière synthétique et montrer qu'il sait défendre ses idées, ses choix, à travers une langue orale de qualité. 

L'examinateur enchaîne ensuite pour continuer à échanger, débattre. Attention, il faut éviter que les réponses ne tournent court.

Chaque réponse gagne à être la plus développée possible.

Le candidat peut également de lui-même établir des liens avec d’autres séquences, tant qu’ils sont justifiés ! C’est l’occasion de montrer qu’il connaît l’ensemble des documents présentés, y compris les livres lus dans leur intégralité.

Si votre enfant se contente d’un oui ou non ou de donner une définition, les questions vont se multiplier et l’entretien va devenir difficile. Un des critères de notation est la capacité de l’élève à développer et argumenter son propos. L’idéal est de faire référence à un texte, d’illustrer systématiquement le propos. Plus votre enfant réussit à créer un échange avec son examinateur, plus cette partie de l'exercice sera réussi... 

Dites lui qu'il ne donne pas l'impression à son examinateur d'être un dentiste obligé d'arracher chaque réponse comme il arracherait une dent. 

Oral de français

Comment gérer son temps ?

Le candidat a un temps de préparation de 30 mn. Le commentaire de texte et l’entretien durent  12 minutes et 8 minutes.

Oral de français2

Très souvent l’élève consacre la totalité du temps de préparation à l’élaboration de l'explication de texte. Or elle ne vaut que la moitié des points !

Mais comment préparer l’entretien ?

L’élève doit remobiliser ses connaissances sur l'oeuvre qu'il a décidé de présenter. 

L’autre difficulté à anticiper est celle de la durée du commentaire de texte. On attend une explication de 10 mn, or une prise de parole de 10 mn ne s’improvise pas.

Comment s’y préparer ?

  1. en s’entraînant chez soi, chrono en main. Si on a du mal à tenir le temps imparti, on peut essayer de compléter les éléments de l’introduction et développer la justification de l’ouverture finale.
  2. en apportant une montre le jour J ! Bien des élèves n’y pensent pas or toutes les salles d’examen n’ont pas de pendule.

Comment se préparer à l’oral ?

Réussir l’épreuve demande d’abord une bonne maîtrise du cours, donc votre enfant doit : 

Oral de français 3

Chardin, La gouvernante, 1739

Là aussi, vous pouvez jouer un rôle actif en aidant votre enfant à vérifier ses connaissances, en l’amenant à développer telle ou telle partie d’une fiche. Et une petite séance de lecture à haute voix d’un des textes étudiés ne demande pas beaucoup de temps… mais permet de réels progrès si l’entraînement est régulier.

Une idée pour étoffer ses connaissances ?

La littérature française pour les nuls.

Même si le titre ne semble pas très sérieux, l’ouvrage est très bien fait, efficace : les élèves retiennent volontiers les anecdotes dont il fourmille... et ce sera aussi certainement le cas pour votre enfant.

Et si vous voulez voir à quoi ressemble un oral ancienne formule... 

La nouvelle formule du Bac de français arrivera bientôt en vidéo aussi.   

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous