Pour pouvoir poser une question, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Pour pouvoir accéder à toutes les questions de parents, vous devez souscrire à un abonnement familial.
Découvrir l'offre
Remonter

Français

Le nouveau programme de français en 2nde

Cette année de seconde est une année charnière : au collège, les élèves ont appris à interpréter des textes littéraires grâce à des questions très précises type brevet. Ils vont apprendre à construire seuls une interprétation – seuls, mais tout de même guidés par le professeur ! 

iStock-866335208 (1)

Un programme de français ambitieux !

Au lycée le français s’envisage par genre littéraire et tourne autour des quatre grands genres :

En seconde le programme fonctionne par période, par exemple "la poésie, du Moyen Age au 18ème siècle".

Le professeur est libre de choisir le thème, les auteurs, les textes qu’il souhaite étudier avec les élèves.

En revanche, en 1ère chaque partie du programme, chaque genre donc, s’étudie à travers des œuvres spécifiques, définies par un programme national. En Seconde, il y a donc plus de liberté !

Des textes variés, c’est aussi plus de chance de découvrir des textes qui plaisent. On espère que, grâce à la diversité des textes, les élèves trouveront des œuvres qu’ils aimeront, si, si !!!

L’objectif est de donner aux élèves de solides repères d’histoire littéraire, pour qu’ils puissent aborder les œuvres étudiées en 1ère dans la perspective aussi de l’histoire du genre en question. Difficile d’apprécier l’audace de Baudelaire, l’insolence de Rimbaud, bref les libertés de la poésie moderne, si on n’a pas connaissance des règles de la poésie classique. Heureusement, en seconde, c’est ce qu’on étudie !

Le petit plus : faire des fiches sur les genres, les mouvements littéraires => organiser ses connaissances

Un entraînement méthodique !

En seconde, on aborde en douceur les exercices de l’EAF ( nom savant du traditionnel bac de français).

Cap sur le bac, au programme :

Les professeurs peuvent proposer aussi d’autres exercices, moins codifiés, reposant plus sur l’imaginaire pour s’approprier certaines notions.

Pas question de maîtriser tous les exercices type bac en une seule année, mais de les aborder, de se familiariser avec ces exigences bien différentes de celles du collège, de devenir de plus en plus autonome face à un texte.

On attend de l’élève qu’il développe son esprit critique, qu’il sache développer une réponse et justifier son interprétation. Exit la multitude de petites questions type brevet des collèges ! Il faut se préparer à construire une réflexion longue et détaillée.

Ouf, les élèves ont deux ans pour s’y préparer !

Pas de précipitation, c’est déjà ce que préconisait Boileau :

 

« Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,

Et les mots pour le dire arrivent aisément.

 

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,

Polissez-le sans cesse, et le repolissez,

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »

Boileau

En seconde, ON LIT !

En plus des œuvres étudiées en classe, le programme invite les professeurs à donner aux élèves des lectures dites « cursives », c’est-à-dire faites de manière autonome par les élèves.

Lecture 2nde

Sur l’ensemble de l’année, en classe et à la maison, les élèves devraient avoir lu :

Vous aurez noté l’emploi du conditionnel… ceci vaudrait dans un monde parfait, « le meilleur des mondes possibles » comme dirait Voltaire.

Si vous souhaitez des idées de quelques incontournables de seconde, c'est par ici

Le grand retour de … la GRAMMAIRE !

Evidemment, elle n’avait pas disparu de la pratique, difficile d’étudier un texte sans s’appuyer sur des structures grammaticales, mais les programmes n’imposaient pas de points précis à étudier. 

Grammaire

Les nouveaux programmes remettent l’étude de la grammaire au goût du jour, histoire d’éviter que les élèves n’oublient ce qu’ils ont appris au collège. Peu de nouveautés, il s’agit de comprendre le fonctionnement de la langue, d’y réfléchir afin d’écrire un français correct et de déchiffrer les nuances.

L’épreuve orale du bac comprend une question de grammaire. Vous pouvez conseiller à votre enfant de faire des fiches par point de langue, dès l’année de seconde. 

Voici une belle année de français qui s’annonce, à savourer avant de s’atteler à l’exigeant programme du bac l’année prochaine !