Remonter

Français au cycle 3

Le nouveau programme de grammaire

A travers des exemples pratiques, cette fiche vous présente les nouvelles attentes du programme de grammaire. Elle vous permet également d’avoir une petite idée sur ce qui se pratique réellement dans les classes.

Avec les nouveaux programmes, les connaissances et les compétences de grammaire attendues en fin de CM2 entrent moins le détail des classes grammaticales et des fonctions. On peut le déplorer pour les élèves qui savaient manier habilement ces concepts.

A l’inverse, en se concentrant sur les notions les plus centrales, cette simplification présente aussi l’avantage de réconcilier avec la grammaire, les élèves qui ne disposaient pas de bases assez solides.

Quoi de neuf du côté de l’analyse grammaticale ?

On découpe la phrase en deux parties grâce au prédicat

Les nouveaux programmes de grammaire introduisent une réelle simplification dans l’analyse des phrases.

Auparavant, lorsque votre enfant devait analyser une phrase, il repérerait les fonctions des différents groupes de mots : le sujet de la phrase, le verbe de la phrase, les compléments essentiels du verbe (ex : le COD) et les compléments circonstanciels.

Dorénavant, votre enfant va apprendre à décomposer une phrase en ne distinguant plus que deux éléments principaux :

En d’autres termes, votre enfant apprend à reconnaître le rôle (ou la fonction) des différents éléments d’une phrase, à partir de leur sens.

Illustrons vite d’un exemple avant de vous perdre !

Et analysons la phrase suivante : « Les enfants cueillent des fleurs. »

Jusqu’à l’année dernière, votre enfant l’aurait analysée ainsi :

  Les enfants cueillent des fleurs
Fonctions Sujet Verbe COD

Dorénavant, on lui demande de décomposer la phrase en deux grands éléments selon leur sens :

Quel est le sujet ?

Le sujet de la phrase renvoie à « ce dont on parle ». Rien de nouveau pour votre enfant. C’est en posant la question « qui est-ce qui ? » ou « qu’est-ce qui ? » qu’il était déjà entraîné à le repérer. La fonction « sujet de la phrase » ne change donc pas : "des enfants"

Qu’en dit-on ?

La grande nouveauté en analyse grammaticale, c’est ce deuxième élément que votre enfant doit identifier : ce que l’on dit du sujet, c’est-à-dire tout ce qui apporte une information sur le sujet. Ici : "cueillent des fleurs".

Pour faire simple, cela renvoie au verbe conjugué et à ses compléments essentiels, s’il y en a. Votre enfant a appris à les reconnaître depuis le CE2 : ils ne sont ni supprimables, ni déplaçables. C’est par exemple un COD.

Le nom donné à ce nouvel ensemble (le verbe et son complément) est « le prédicat de la phrase ». 

D’où vient ce nom barbare de « prédicat » ?

Comprendre le prédicat

Il n’est pas si barbare que cela et prend tout son sens si l’on revient à l’origine latine du mot « prédicat » qui signifie « proclamer », « affirmer ».

Or ici, le prédicat, c’est tout ce que l’on peut dire sur le sujet de la phrase.

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous