Remonter

Cycle 2

Pour une rentrée en musique au cycle 2

La rentrée 2017 devrait se faire en musique !

Telle est l’invitation de notre nouveau ministre de l’Education Nationale, Monsieur Blanquer, qui invite les écoles (et les collèges) à organiser leur rentrée 2017 en musique !

L’objectif est de « créer un cadre bienveillant » et de souhaiter la bienvenue aux nouveaux d’une manière « chaleureuse ».

Riche idée ! Pourtant il faut reconnaître que le calendrier n'a pas forcément joué en sa faveur ! La lettre du ministre envoyée le 20 juin n'a pas laissé pas beaucoup de temps aux directeurs et enseignants pour tout organiser d’ici septembre…

Notre ministre insiste également sur le sens de l’harmonie que votre enfant pourra en tirer ainsi que sur le symbole d’unité, de bonheur et de confiance que la musique porte. Et il n’a pas tort !

La musique est aussi une occasion pour votre enfant de se produire en public. 

Au cycle 2 (CP, CE1 ou CE2), il se peut que votre enfant retienne beaucoup de choses de ses séances de musique à l’école. Retrouvez tout le programme dans notre fiche sur l'Education musicale au cycle 2, avec le détail des compétences travaillées.

A la maison, si vous voulez l’aider en ce sens, voici quelques pistes pour l’encourager et vous impliquer davantage dans sa découverte avec lui.  

Mémoriser une mélodie

En classe, l’enseignant essaye de développer la sensibilité mélodique de votre enfant en travaillant des comptines dès le CP, le chant ou même juste des petites formules mélodiques.

Cela l’aide à travailler sa mémoire, et aide aussi à créer une vraie ambiance de cohésion dans la classe entre l’enseignant et les enfants.

Vous pouvez l’encourager en ce sens par des petits jeux à la maison. 

Par exemple, choisissez une chanson traditionnelle de votre propre répertoire, comme         « C’est la mère Michelle ». Chantez-la plusieurs fois sans lui puis avec lui. Ensuite, mimez-la ensemble pour favoriser la mémorisation. Puis faites-lui faire un dessin sur la chanson.

Non seulement il se souviendra très bien de l’histoire mais s’il l’a bien en tête, il la rechantera seul par la suite, ce qui favorisera le travail personnel de justesse !

Vous pouvez aussi vous amuser à faire monter ou descendre votre enfant d’un petit tabouret en fonction de votre ligne mélodique. Vous chantez en montant dans la gamme ? Votre enfant monte sur le tabouret. Vous chantez en descendant ? Votre enfant descend….

Amusez-vous à remplir des verres de même taille avec plus ou moins d’eau. Demandez à votre enfant de les ranger du son le plus grave (bas) au son le plus aigu (haut) en tapant doucement sur le côté du verre avec une cuillère.

Développer sa sensibilité mélodique

Votre enfant apprend à se servir de son corps pour bien chanter : il apprend à faire la différence entre sa voix parlée et sa voix chantée, comment bien respirer, se tenir, etc.

A l’école, votre enfant fait peut-être partie d’une chorale. Cette chorale peut être le groupe-classe qui chante à l’unisson sous la direction de l’enseignant ou bien une chorale d’école. 
Chanter avec une chorale favorise extrêmement bien le travail collectif pour un rendu final dont votre enfant et ses camarades seront fiers. Très souvent, la chorale de classe ou d’école est mise en valeur par un spectacle final. Cela donne du sens à tout le travail fait à l’école dans ce domaine.

Si vous avez envie de donner la possibilité à votre enfant de pouvoir chanter plus en chorale, n’hésitez pas à vous rapprocher des conservatoires ou écoles de musique de votre quartier. 

Trouver le rythme

La lecture est réservée à notre communauté

Vous êtes inscrit ? Identifiez-vous ou inscrivez-vous