Remonter

Une saison, un livre

L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono

Lire ? En dehors des lectures obligatoires ? Tout est possible, il faut juste choisir le bon texte, le bon moment et lui donner un peu envie.  

L'homme qui plantait des  arbres

Je vous propose pour cela un texte très court, écrit par un auteur français célèbre, une histoire dont on ne sait pas trop si elle est réelle ou imaginaire, une lecture qui ouvre à la discussion, bien au-delà des mots posés sur la page. 

Ce roman s’appelle L’homme qui plantait des arbres et il a été écrit par Jean Giono en 1953. Il s’agit d’un texte d’une vingtaine de pages, souvent accompagné d’illustrations ou de documents complémentaires et libre de droit. 

Vous pouvez donc acheter le roman pour le glisser dans sa valise ou proposer à votre enfant de le lire sur écran.

Mais avant de le mettre entre ses mains, lisez-lui les premières lignes :

Pour que le caractère d'un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l'idée qui la dirige est d'une générosité sans exemple, s'il est absolument certain qu'elle n'a cherché de récompense nulle part et qu'au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d'erreurs, devant un caractère inoubliable.

Et cherchez ensemble des exemples de caractères inoubliables. 

Et puis expliquez à votre enfant que Giono écrit ce texte pour participer à un concours organisé par le magazine américain Reader’s Digest sur le thème « Le personnage le plus extraordinaire que j'ai rencontré » (« The Most Unforgettable Character I've Met »).

La question est la suivante :

comment un homme qui plantait des arbres peut-il être un personnage extraordinaire ?

Après la lecture, vous pouvez proposer à votre enfant de voir la très belle adaptation du roman 

 

 

et vous n’aurez plus qu’à lever les yeux pour regarder les feuilles des arbres et reconnaître ceux plantés par cet homme solitaire mais généreux qui a « laissé sur le monde des marques visibles ». 

l'homme qui plantait des arbres  feuilles

Bonne lecture et bonne promenade !

« Forêt silencieuse, aimable solitude,
Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré !
Dans vos sombres détours, en rêve égaré,
J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude ! »

Chateaubriand Tableau de la nature

 

Retrouvez dans notre fiche d'autres conseils de lectures pour préparer la 5ème.