Remonter

Explorer le monde

Se repérer dans l'espace

Le repérage dans l'espace est un apprentissage qui prend beaucoup de temps, et qui est fortement lié à la maturité de l'enfant et à la façon de penser de chaque personne; même chaque adulte a une façon bien à lui de se repérer dans l'espace. 

Le but de l'école maternelle est de mettre en place quelques repères simples, et que les enfants commencent à se poser des questions sur l’espace, que cela ne soit plus simplement quelque chose qu’ils ressentent de façon un peu inconsciente, sans s’en rendre compte,  mais comme des choses qu’on peut mesurer et qu’on peut nommer et représenter.

Vivre l’espace qui les entoure

Parcours

 

Le premier objectif de l'école dans ce domaine est de faire vivre aux élèves beaucoup de situations dans lesquelles ils pourront vivre, ressentir, expérimenter l'espace qui les entoure pour mieux se l’approprier. 

Les jeunes enfants ont en effet besoin de vivre les choses avec leur corps pour bien les intégrer, par exemple en suivant des petits parcours, des chemins ou des jeux de piste. Ensuite ils peuvent observer des camarades qui suivent un parcours, afin d’avoir une vision plus globale, plus «à distance» de l'espace parcouru, c’est-à-dire de mieux se faire une image/une photo mentale (dans sa tête) du parcours en entier.

Enfin, c'est aussi par la précision du langage utilisé que se structure la vision de l'espace dans l'esprit des enfants : décrire précisément la place d'un objet caché, décrire à un camarade le chemin qu'il faut suivre…

Représenter l'espace

Les élèves apprennent ensuite très progressivement à représenter l'espace, c'est-à-dire à passer de l'espace en trois dimensions à une image en deux dimensions.

Pour cela il faut d'une part qu'ils utilisent et qu'ils réalisent eux-mêmes des représentations de l'espace, comme des photographies, des plans, des maquettes, des dessins...

D'autre part, le langage a encore une fois un rôle fondamental pour passer de l'espace à cette représentation : au cours de toutes ces activités, l'enseignant utilise le langage le plus précis possible pour décrire un chemin ou une position, et il incite les enfants à faire de même.

Par exemple, en grande section, les enfants commencent par suivre un parcours dans la salle de sport ; ensuite ils observent leurs camarades suivre ce parcours ; puis ils vont prendre des photos de ce parcours pour les observer et les décrire. Ils peuvent encore réaliser une maquette de ce parcours avec du matériel miniature ou s'exercer à dessiner ce parcours sur une feuille.

Jeux de construction

 

Les jeux de construction (legos, cubes, kaplas...) sont également très importants pour développer la représentation dans l'espace : un enfant qui n'a jamais construit une tour en cubes aura beaucoup de mal à en reconnaître une en photo ou en dessin sur un modèle.

N'hésitez pas à vous lancer dans les jeux de construction avec votre enfant, cela développe la créativité, l’imagination, la vision en volume (en trois dimensions), l’esprit « technologique » et « physique » (par exemple, comment les pièces s’emboîtent ou tiennent en équilibre les unes sur les autres)… et on y prend souvent beaucoup de plaisir en tant qu'adulte aussi !

En parallèle, les élèves développent leur orientation en deux dimensions grâce à de nombreuses activités comme : reproduire un modèle dans des jeux comme les tangrams, faire des dessins, réaliser des puzzles, écrire et tracer des graphismes, utiliser un cahier ou un livre dans le bons sens... 

Explorer le monde 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie