Remonter

Mathématiques

Programme de mathématiques au cycle 3

Le programme de mathématiques au cycle 3 se décompose en trois grands domaines d’étude, répartis sur une durée hebdomadaire de 5 heures :

Pour chacun de ces domaines, les enfants bénéficient des trois années du cycle pour  maîtriser les compétences et connaissances attendues.

Ce qui est attendu des enfants en fin de cycle 3

Nombres et calculs : 

 Grandeurs et mesures

 Espace et géométrie

Dans chacun de ces domaines, l’enjeu est de donner du sens aux nouvelles notions mathématiques que les élèves découvrent, en leur proposant d’utiliser leurs connaissances pour résoudre des problèmes de la vie courante.

A quoi ressemblent les problèmes au cycle 3 ?

Le raisonnement est un fil conducteur dans tous les domaines des mathématiques : on raisonne en Mesure, on raisonne en Géométrie, etc.

Dans le cadre du domaine des Nombres et calculs, les élèves consolident leurs connaissances sur les nombres et les calculs, avant de s’entraîner à résoudre des problèmes qui se complexifient du Cm1 au Cm2 :

Les élèves apprennent également progressivement à expliquer leur démarche de raisonnement et à la rédiger en employant le vocabulaire approprié.

Mais la résolution de problèmes ne se limite pas au seul domaine des Nombres et calculs ; elle intervient également en Mesure et en Géométrie. Par exemple, après avoir découvert une nouvelle grandeur de mesure, comme les aires, les élèves de CM1 sont entraînés à résoudre des problèmes de mesure d’aires, en lien avec leur environnement : calculer l’aire de la cour de récréation ou l’aire des nouvelles régions de France.

Dans le domaine de la géométrie, la part accordée au raisonnement devient aussi progressivement plus systématique, ce que beaucoup de parents ignorent souvent. En début de cycle 3, les élèves apprennent à justifier la nature d’une figure géométrique grâce à leurs instruments de géométrie (et non plus seulement par la reconnaissance de la forme comme au cycle 2). A partir du CM2, les élèves deviennent capables de valider une forme en ne s’appuyant que sur les propriétés de la forme (par exemple, s'ils repèrent le codage de 4 angles droits et de 4 côtés égaux sur une figure, ils peuvent, en s'appuyant sur leur leçon, en conclure qu'il s'agit d'un carré.)

Les enseignants sont encouragés choisir les problèmes à résoudre en lien avec d’autres enseignements du cycle 3 et à partir de données et d’informations réelles.

Par exemple, en lien avec la géographie et la lecture de cartes, l’enseignant propose à ses élèves des problèmes de calcul d’échelles. En lien avec les sciences, il fait travailler ses élèves sur la lecture de courbes ou la création de tableaux après le relevé d’observations. En éducation physique et sportive, il fait raisonner ses élèves sur la lecture de plans lors d’une course d’orientation, etc. 

Cette année, les élèves de ma classe ont pour mission d'établir des statistiques du gâchis de nourriture existant à la cantine. A chaque trimestre, nous collectons des informations chiffrées que nous organisons sous forme d'un tableau avant de créer le graphique correspondant. 

Puis les élèves interprètent ces données et transmettent à la directrice leurs conclusions et recommandations !

Programme de maths au cycle 3