Remonter

Mathématiques

La Géométrie au CE2

La géométrie a mauvaise réputation auprès des élèves du cycle 3 : exigeante, ennuyeuse, sans intérêt, vague…tels sont les qualificatifs qui lui sont souvent accolés ! Pire, cette matière leur apparaît souvent comme « déconnectée » des autres ! La géométrie ne servirait qu’à la géométrie ! 

Pourquoi étudier la géométrie au primaire ?

Parce qu’elle est présente dans de nombreux domaines de notre environnement : l’architecture, le design, la navigation, le bricolage, la cartographie…

Certes, tous les élèves ne deviendront pas architectes ou cartographes, mais tous ont besoin d’assimiler des notions de géométrie qui deviendront des outils dans bien d’autres domaines :

Du cycle 2 au lycée, les élèves étudient les mêmes objets ou figures géométriques. Mais au fur et à mesure des années, ce qui changera pour eux, c’est la façon de les appréhender, c’est-à-dire la façon de les comprendre.

Comment est enseignée la géométrie au cycle 3 ?

Au cycle 2, les élèves connaissent déjà de nombreuses formes géométriques et leurs particularités ; ils savent également les décrire et les nommer.C’est une géométrie basée sur la perception des objets et de leurs propriétés (« ce que je vois »). 

Ainsi, pour introduire au cycle 2 l’étude des droites perpendiculaires ou parallèles, il suffit de proposer aux élèves de regarder autour de soi dans la classe pour trouver des exemples concrets : les fenêtres, les étagères, les portes…

Au cycle 3, l’objectif est d’amener les élèves à passer de ce regard « ordinaire » sur un dessin, à un regard « géométrique » sur une figure ou un objet, en s’aidant d’instruments (la règle graduée, l’équerre, le compas, etc.). 

Grâce à ces outils, ils peuvent valider les propriétés perçues et établir des relations entre les figures (exemple : les élèves peuvent déterminer que le carré est un rectangle particulier dont les quatre côtés sont égaux et les diagonales perpendiculaires).

Eleve devant un exercice de géométrie

C’est ce qu’on pourrait appeler une géométrie de « l’explication » (« ce que je sais »), qui débouchera ensuite naturellement au collège vers une géométrie de la validation et de la démonstration.

Pour pouvoir expliquer les caractéristiques des figures et les relations qui existent entre elles, les élèves du cycle 3 ont besoin d’un vocabulaire spécifique et précis, qui remplace le langage courant (on parle d’un cercle et non d’un rond, d’un segment de droite et non d’un trait, etc.).

Des mots ayant un autre sens dans le langage de tous les jours prennent en géométrie un sens nouveau (par exemple : le sommet d’un angle, le milieu d’un segment, etc.).

Ces mots de la géométrie, parfois empruntés au langage courant, doivent être appris par cœur car ce sont eux qui permettent de définir les nouvelles notions du cycle 3. Or en géométrie, il existe peu de synonymes ! Chaque mot a donc son importance.

C’est également ce vocabulaire qui est utilisé pour décrire les différentes tâches demandées aux élèves (reconnaître une figure, la nommer, la comparer à une autre, vérifier une de ses particularités, etc.) ainsi que pour rédiger des programmes de construction.

Les élèves doivent donc être encouragés à apprendre et utiliser ce vocabulaire ; en classe, de simples jeux, comme ceux du « portrait » (exemple : reconnaître un polygone), ou d’échanges de messages, permettent aux élèves de s’entraîner à employer le mot juste tout en jouant. A la maison, les quelques définitions qui figurent dans le cahier de leçons doivent être apprises par cœur, sous réserve bien sûr que votre enfant en ait compris le sens !
 

crayon

C’est également au cycle 3, que les élèves apprennent à manier avec rigueur certains instruments, qui servent à vérifier des propriétés mais surtout à construire des figures (l’équerre, le compas, le calque, etc.).

Ces apprentissages sont effectués en classe mais un entraînement complémentaire à la maison peut s’avérer fort utile pour améliorer la tenue des instruments, à partir des recommandations données par l’enseignant.

Comment aider votre enfant? 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie