Remonter

Géographie

Lire une carte de géographie au cycle 3

La carte est l'un des outils du géographe, avec la photographie.

C'est une représentation à plat et réduite d’un paysage (une ville, une région, un pays, etc.).

Pour réaliser une carte, le géographe prend des mesures et s’aide de photographies aériennes ou satellites.

Pour lire une carte, il faut repérer quatre éléments : son orientation, son titre, sa légende et son échelle.

Lire une carte 

C’est d’abord lire son orientation.

C’est à dire repérer le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest sur la carte.

Sur une carte, la rose des vents ne figure pas forcément en entier, mais il doit y avoir au moins la flèche qui indique le Nord, comme sur une boussole.

C’est aussi lire son titre.

Il indique ce que représente la carte à une date donnée :

C’est ensuite lire sa légende.

Carte géographique de France

La légende, c’est l’ensemble des signes ou symboles employés dans la carte pour représenter fidèlement la réalité (par exemple, s’il s’agit de la carte du relief français, les montagnes peuvent être représentées en marron, les plaines en jaune et les plateaux en vert).

Il faut décoder les symboles utilisés ainsi que les couleurs et regarder la répartition de ces signes sur la carte, afin d'interpréter la carte.
Il n'existe malheureusement aucun code international de symboles cartographiques. Ceux-ci varient d'un pays à l'autre.

Enfin, c’est lire l’échelle.

L'échelle indique la correspondance entre les distances mesurées sur la carte et les distances réelles sur le terrain.

Par exemple, une échelle « 1 /1 000 » indique qu’un centimètre sur la carte correspond à 1 000 centimètres en réalité. Cela veut également dire que les dimensions sont 1 000 fois plus petites sur la carte que dans la réalité.

On ne choisit pas une carte au hasard, mais en fonction de ce que l’on veut faire et du type d'information que l'on recherche. Si l’on veut se promener en ville ou situer une mégalopole sur un planisphère, on choisira la carte en fonction de l’échelle proposée !

Pour se repérer sur un plan ou une carte, un quadrillage horizontal et vertical est nécessaire. On l'appelle le carroyage. Pour repérer un carreau du plan, on lit la lettre ou le chiffre marqué sur les bords horizontal et vertical du plan (toujours dans cet ordre). La case cherchée se trouve à la croisée de deux colonnes !

A la maison : faites vivre les cartes ! 


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie