Remonter

Histoire

Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l'Europe de l'entre-deux-guerre en 3ème

Dans ce chapitre, les élèves abordent pour la 1ère fois de leur scolarité le régime totalitaire soviétique et et le régime totalitaire nazi.

C'est quoi un régime totalitaire? 

Un régime totalitaire est une dictature d’un type particulier qui a pour objectif de contrôler les populations et de donner naissance à un «homme nouveau». 

Ces régimes ont des caractéristiques communes : culte du chef, parti unique tout puissantpropagande, terreur, élimination des opposants.

Ils naissent en Europe dans les années 1930. Cette période est marquée par grave dépression 

Tout cela provoque la montée des fascismes.

Le cœur de ce chapitre traite de l’étude d’un régime totalitaire comme l’Allemagne nazie ou le régime totalitaire soviétique. 

L’Allemagne nazie (1933-1945)

Hitler

Adolf Hitler est le seul chef (le Führer).

Les élèves doivent maîtriser les principaux évènements de la vie d’Hitler.

Antisémite, raciste et nationaliste, le régime hitlérien veut établir la domination du peuple allemand (les Aryens) sur un large « espace vital » (Lebensraum). Il se caractérise par la suppression des libertés, l’omniprésence de la police et du parti unique, la terreur et une économie orientée vers la guerre.

Le professeur, dans un premier temps, explique la montée et la prise de pouvoir légale par Hitler et son parti le NSDAP entre 1921 et 1933.

Dans les années 1930, le traumatisme de la 1ère Guerre mondiale et la crise économique déstabilise l’Allemagne et le parti nazi se présente comme le seul capable de répondre au désespoir des populations. 

Hitler reçoit donc le soutien des milieux financiers, de la classe moyenne et d’une partie de la classe politique voulant faire barrage au communisme. Sa progression électorale est inévitable et son parti remporte les élections en janvier 1933.

Ainsi, le 30 janvier 1933, Hindenburg, alors Président de la République de Weimar (nom donné par les historiens au régime politique en Allemagne de 1918 à 1933), le nomme chancelier (chef du gouvernement).

La mise en place du régime

Les premières bases de la dictature sont posées au lendemain de l’incendie du Reichstag le 27 février 1933. Les Nazis laissent un pyromane incendier le Reichstag (le Parlement) et accusent les communistes.

Le IIIème Reich est un régime totalitaire et raciste. Dans Mein Kampf (1925), Hitler expose les fondements de l’idéologie nazie. Elle repose sur l’inégalité des races entre elles. Pour lui, il existe une hiérarchie au sommet de laquelle se trouvent les Aryens. Les Juifs sont la « race » à faire disparaître.

La société est réprimée, contrôlée par la Gestapo (police politique). Les opposants sont terrorisés et envoyés dans des camps de concentration (ex: Dachau ou Chemnitz). 

Toutes les libertés individuelles sont supprimées (liberté d’expression, liberté de la presse, liberté de réunion…). 

La jeunesse est particulièrement ciblée par la propagande et elle doit être façonnée selon l’idéologie nazie dans les organisations spécialisées comme les «Jeunesses Hitlériennes ». Les grands rassemblements de jeunesse à Nuremberg montrent la puissance du IIIème Reich et la force de l’idéologie nazie.

Pour illustrer ce point, les élèves peuvent regarder un extrait du discours d’Hitler à la jeunesse en 1935. La violence du ton et l’intensité des mots utilisés marqueront forcément les élèves de 3ème. 

La persécution des juifs

Un régime antisémite

Dès l’arrivée des Nazis au pouvoir en 1933, les Juifs sont ciblés d’une série de mesures discriminatoires, racistes qui seront de plus en plus violentes et intolérables.

Par exemple en 1935 sont promulguées les lois de Nuremberg qui interdisent aux Juifs de se marier avec des Allemands.

Le 9 novembre 1938, lors de la Nuit de Cristal, les Juifs sont persécutés dans toute l’Allemagne, des synagogues sont brûlées, des magasins pillés, des Juifs assassinés.

Ennemis de « race », les Juifs sont progressivement exclus de la société, déportés puis exterminés en masse dans les 6 camps d’extermination polonais.

L’étude approfondie du génocide juif est faite dans le cadre du chapitre sur la Deuxième guerre mondiale. 

Pour illustrer le fonctionnement d’un régime totalitaire, le professeur peut aussi étudier avec ses élèves le régime soviétique en URSS. Le déchaînement de violence institutionnalisée et systématisée contre les populations le caractérise aussi. 

Le régime totalitaire soviétique


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie