Remonter

Français

La Grammaire et le vocabulaire en 6ème

A l’entrée au collège, rien de particulièrement nouveau dans l’étude de la langue. Le professeur de français va reprendre et approfondir ce qui aura été vu à l’école primaire, afin d’affiner les connaissances des élèves tout en leur donnant des outils pour la lecture et l’écriture. 

Vous pouvez trouvez la liste de points qui seront abordés en consultant le BO, ceux-ci seront toujours étroitement liés aux textes étudiés, c’est ce qu’on appelle, dans le jargon de l’Education Nationale, le « décloisonnement ».

On fait donc sauter les cloisons qui séparent et on crée des liens entre les textes étudiés et les points de grammaire, d’orthographe, de conjugaison ou de lexique.  

Les épithètes homériques 

L’objectif est de donner du sens aux apprentissages et c’est une lourde tache.

- « Madame, à quoi ca sert de connaitre la liste des prépositions dans la vie de tous les jours ? 
- Au quotidien, cela ne sert à rien, même moi, ton professeur de français, si cela peut te rassurer, je ne m’en sers pas. D’ailleurs, tout ne sert pas toujours à quelque chose… Mais quand je lis un texte d’Homère, là je peux en avoir besoin.
- A bon, pourquoi ? Homère il se sert des prépositions ?
- Et bien oui, toi aussi d’ailleurs mais tu ne le sais pas. Homère lui, il a fait ca tellement bien, qu’on a donné son nom à une forme grammaticale : les épithètes homériques.
- C’est quoi ca les épithètes homériques ?
- C’est cette manière très poétique et jamais égalée qu’a Homère de nommer ses personnages. Il ne dit pas juste Nausicaa, il dit ?
- Ah oui ! il dit "Nausicaa aux bras blancs".
- Exactement et on reconnait l’épithète homérique « aux bras blancs » parce que le mot qui introduit ce complément du nom c’est une ?
- Euh… je sais pas…
- Une préposition !  
- … Mais quand il dit l’Ingénieux Ulysse, il n’y a pas de préposition ?
- Non, il y a ce qu’on appelle un adjectif qualificatif épithète. Dans la poésie d’Homère, on appelle épithète tout mot ou groupe de mots s’ajoutant à un nom : L’ingénieux Ulysse, Ulysse aux mille ruses. L’épithète homérique peut être un adjectif qualificatif épithète (ingénieux) ou un complément du nom (aux mille ruses). Elle forme alors avec le nom qu’elle complète un groupe nominal. Elle enrichie le nom de manière précise et originale.
- Alors à toi de jouer, est-ce que tu peux ajouter une épithète homérique à mon prénom ?
- Claire aux bons cours de grammaire, et en plus ca rime !
- Parfait et merci pour le compliment. Et as-tu utilisé une préposition ?
- Bien sur, c’est aux !
- Tu connais donc la liste des prépositions ?
- Aux…
- Alors « aux »  est un cas particulier, c’est l’équivalent de « à+les ». La liste des prépositions est facile à retenir : à, dans, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous, sur… Tu peux me proposer une autre épithète homérique maintenant que tu as la liste des prépositions ?
- Ulysse à l’esprit courageux
- Tu as tout compris !

Les classes grammaticales 

A  l’entrée en 6ème, votre enfant doit pouvoir identifier les différents classes grammaticales (nom, pronom, adjectif, verbe, adverbe, préposition…) et les différentes fonctions (sujet, complément du nom, épithète et attribut, complément circonstanciel, complément d’objet...) .

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l’aider à revoir ces notions de manière progressive, à l’aide de cahiers d’exercices, en prenant soin de choisir ceux qui proposent une leçon en plus des exercices.

Les Cahier du jour/Cahier du soir  de chez Magnard ont fait leur preuve, mais le professeur de français de votre enfant conseillera peut-être lui-même l’achat d’un de ces cahiers d’exercices pour compléter le travail fait en classe.

Voici les tableaux que votre enfant doit connaître. 

          Les mots invariables  
Adverbes conjonctions prépositions  onomatopées et interjections
Très, peu, beaucoup, assez… 

* Les conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.

* Les conjonctions de subordination : quand, comme, si, lorsque, puisque…

A, dans, part, pour, en, vers, avec, de, sans, sous, chez, parmi, sur…

Zut, aïe…

Ho ! Hélas !...

    Les mots variables    
déterminants  noms adjectifs  verbes pronoms
* L’article défini (le, la, les, l’) 
* L’article défini contracté (au, aux, du, des).
* L’article indéfini (un, une, des)
* Déterminants démonstratifs (ce, cet, cette, ces…)
* Déterminants possessifs (mon, ton, son, ma, ta, sa, mes, tes, ses…)
* Déterminants numéraux cardinaux (cent…)
* Déterminants numéraux ordinaux (le premier, le centième…)
* Déterminants indéfinis (beaucoup, certain, quelque, plusieurs…)
* Déterminants interrogatifs (quel, quelle…)
noms propres et noms communs      * Les pronoms personnels (je, tu, il, nous, vous, ils, elles, le, la, les, leur)
* Les pronoms relatifs (qui, que, quoi, dont, où, lequel, laquelle, duquel…)
* Les pronoms possessifs (le mien, le tien, le sien, le leur, le vôtre, le nôtre…)
* Les pronoms interrogatifs/ exclamatifs (quel, lequel…)
* Les pronoms démonstratifs (celui, celle, ceux, celui-ci, celui-là…)
* Les pronoms indéfinis (chacun, quelqu’un, quelques-uns, plusieurs, personne, rien, aucun, nul…)

Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie