Remonter

Français

L'écriture et l'orthographe au CP

Nous distinguons deux types d’écriture : l’écriture au sens « graphique» du terme et l’écriture au sens « orthographique » du terme.

L’écriture au sens « graphique » du terme

En début de CP, votre enfant est capable d’écrire certaines lettres en capitales d’imprimerie. Il a aussi appris à tenir correctement son crayon et à positionner correctement son corps pour écrire.

Tenir son crayon

Il va prendre conscience qu’une lettre peut avoir plusieurs costumes et que l’enjeu est d’apprendre à écrire en lettres cursives ou « attachées » et de ne pas sortir d’un « chemin d’écriture » donné. 

Votre enfant va aussi apprendre les règles d’écriture de chaque lettre : les lettres attachées peuvent « monter » et « descendre » de plusieurs « étages», il existe aussi un sens précis pour les écrire. 

Concrètement, voici les règles d’écriture des lettres cursives :

Le tracé

Ce tracé a été dessiné par lutinbazar.fr. Plein d'autres idées et graphismes à télécharger en pdf sur leur site

En fin de CP, votre enfant sera capable d’écrire entre deux lignes en lettres cursives (c'est-à-dire « attachées »). Il aura aussi commencé à apprendre à écrire en majuscules cursives (ou lettres anglaises). 

En début de CP, tous les enfants n’ont pas les capacités nécessaires pour apprendre à affiner leur geste d’écriture, il existe de grandes différences de rythme entre les enfants.

Le professeur de CP répète tous les jours en classe des exercices d’entrainement en écriture de lettres, de mots et de phrases. Il va aussi enseigner quelques techniques pour que votre enfant apprenne à copier rapidement : à copier un texte en écriture cursive et à copier en cursif un texte en capitale d’imprimerie. Par exemple, en fin de CP, en l’efforçant à mémoriser un mot dans sa tête avant de le copier d’une traite.

A la fin de son année de CP, votre enfant sera capable de copier un texte de 2 à 5 lignes dans une écriture cursive lisible, entre deux lignes. Vous pouvez aussi consulter la fiche sur les difficultés d'écriture

Si votre enfant a du mal à tenir correctement son crayon… 

Vous pouvez lui acheter un grip à enfiler sur un crayon de papier.

Cet outil l’obligera à positionner correctement ses doigts sur le crayon. Il existe aussi sur le marché des crayons ou rollers qui possèdent des grips de positionnement des doigts. Par exemple le  STABILO EASY ergo 3.15  ou un  STABILO EASY original

J’ai testé ces stylos avec les élèves qui avaient du mal à passer du crayon de papier au stylo plume : les résultats sont incroyables ! 

Si vous sentez que l’écriture est un exercice qui mobilise beaucoup d’énergie à votre enfant,  s’il a mal à la main dès qu’il écrit, vous pouvez lui faire faire des exercice pour muscler ses mains : par exemple, manipuler de la pâte à modeler, découper, etc…

Si votre enfant est gaucher

Pas de panique, c’est super d’être gaucher ! 

Extrait du Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale (n°1 du 14 févier 2002)
"[…]Qu’il soit droitier ou gaucher, l’enfant doit apprendre à tenir ses instruments sans crisper la main (en utilisant la pince du pouce et de l’index et le support du majeur), à disposer la surface qu’il utilise dans le prolongement de l’avant-bras (correctement placé) tout en adoptant une posture adéquate[…]".

L’application de ces recommandations permet à l’élève gaucher d’apprendre à écrire sans autres difficultés que celles propres à tout apprenant qu’il soit gaucher ou droitier et sans éprouver la nécessité de tourner le poignet pour passer au-dessus de la ligne d’écriture.

Il est vrai que le souci que l’on observe régulièrement chez un gaucher, c’est qu’il positionne mal son poignet et repasse sur son écriture, ce qui peut entraîner des tâches.

Si votre enfant est gaucher, veillez donc à ce qu’il pivote son poignet dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour ne pas cacher ce qu’il écrit.

De nombreux fichiers d’écriture proposent des modèles sur la partie droite de la feuille afin que les gauchers ne cachent pas le modèle avec leur poignet.

Un conseil donc : n’obligez pas votre enfant gaucher à changer son stylo de main, sous prétexte qu’un enfant droitier écrit mieux qu’un gaucher. Ce n’est qu’une idée reçue et c’est bien pire de contrarier un gaucher !

Si votre enfant a du mal à mémoriser et à tracer les lettres en écriture cursive…

A la maison, ne lui demandez pas de refaire des lignes d’écriture réalisées en classe, essayez de trouver des jeux ludiques qui l’aideront à progresser. 

Si vous avez l’impression que l’écriture est vraiment un exercice difficile pour votre enfant, prenez rapidement rendez-vous avec son professeur. Il existe des grapho-thérapeutes dont le métier et de rééduquer l’écriture. En général, on attend le CE1 pour faire appel à ces praticiens qui peuvent faire des merveilles.

Le problème peut aussi venir d’un retard en psychomotricité. Le professeur de votre enfant vous conseillera alors de consulter un psychomotricien. La rééducation psychomotrice propose un travail sur le schéma corporel, le tonus musculaire, la perception du corps dans le temps et dans l'espace. Des difficultés en écriture peuvent être dues à des troubles d’ordre psychomoteurs.

Ecrire au CP

L’écriture au sens « orthographique » du terme


Vous devez être inscrit sur Les Clefs de l’Ecole
pour lire l’intégralité de la fiche pédagogique.

Je m'inscris gratuitement
Je m'identifie